En cliquant sur "Autoriser", vous acceptez le stockage de cookies sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser l'utilisation du site et de soutenir nos efforts de marketing. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre protection des données.

Les différentes formes du cancer du poumon

Il y a deux sortes de cancer du poumon : le cancer bronchique non à petites cellules et le cancer bronchique à petites cellules

Les tumeurs du cancer du poumon se divisent en deux catégories. Cette distinction est importante car ces deux sortes de cancer se développent de façon très différente et nécessitent chacune un traitement adapté. Avec une fréquence de 80% à 85% de tous les cas, le cancer bronchique non à petites cellules – ou Non Small Cell Lung Cancer (NSCLC) – représente la majeure partie des diagnostics. La majorité des maladies restantes sont imputées au cancer bronchique à petites cellules ou - Small Cell Lung Cancer (SCLC). La différenciation se fait au moyen d’examens d’imagerie médicale et d’analyses de tissus sous microscope.

Autres informations sur les formes rares de cancer du poumon.

Le cancer bronchique non à petites cellules

Le cancer bronchique non à petites cellules, nommé ainsi en raison de sa localisation, se subdivise en trois groupes :

  • Adénocarcinome : prend naissance à partir des cellules de l’épithélium glandulaire des tissus pulmonaires
  • Carcinome squameux: il prend naissance dans les cellules plates qui tapissent les conduits des voies respiratoires des bronches
  • Carcinome à grandes cellules : carcinome du poumon sans caractéristiques typiques du tissu
  • A côté de ces deux groupes principaux, il existe encore d’autres tumeurs malignes du poumon. Le carcinome adénosquameux en est un exemple. Il s’agit d’un type de tumeur composé de deux formes principales de tumeur (adénocarcinome et carcinome squameux).

Cancer bronchique à petites cellules

Caractéristiques :

  • Croissance rapide
  • Propagation rapide
  • Bons résultats avec la chimiothérapie et la radiothérapie
  • Occasionne divers symptômes qui ne sont pas à imputer à la tumeur en tant que telle, mais aux substances que cette dernière produit

Les thérapies et le taux de survie dépendent en grande partie pour tous les cancers bronchiques du stade de la maladie auquel le traitement a débuté et avec quelle précision le type spécifique de tumeur a été identifié.

Geschrieben von

Geschrieben von

Prof. Dr. med. Alessandra Curioni-Fontecedro

Article revu par:

Prof. Dr. med. Alessandra Curioni-Fontecedro

Médecin-chef de l’unité d’oncologie du HFR Fribourg

Autres articles sur le thème du diagnostic

Qu’est-ce que le cancer du poumon ?

Le cancer du poumon, également appelé carcinome du poumon, est une tumeur maligne dans les poumons.

En savoir plus

Le diagnostic du cancer du poumon

Pour déterminer le stade et le type de cancer du poumon, divers examens sont menés.

En savoir plus

Analyse mutationnelle dans le cas du cancer du poumon

L’analyse mutationnelle détermine les caractéristiques spécifiques d’une tumeur au niveau des gènes.

En savoir plus